dimanche 29 novembre 2015

Si vous possédez tapis de prière et Coran, dénoncez-vous !

Au nom de la liberté, votre tapis de prière et votre Coran sont un grand danger pour la République.




Nous nous dénonçons Monsieur Hollande ! Nous avons tous des tapis de prière et des Corans chez nous. Nous faisons nos prières. Celles qui nous permettent de nous élever pour dénoncer l’injustice. Non pas avec la violence ni avec l’abus de l’autorité, ni avec la haine qui transpire de certains discours, de certaines décisions, de l’arbitraire de l’absence de droit et de l’infamie de la nouvelle inquisition. Mais avec la parole libre et juste, celle que l’école publique républicaine enseignait avant la venue des fossoyeurs du socialisme, ces nouveaux templiers qui ont fait de leur haine de l’Islam une monture pour de nouvelles croisades.


Nous leurs disons : à votre haine et à votre arbitraire nous opposons l’intégrité et la grandeur de notre foi, celle qui a résisté à travers les siècles à bien d’autres tyrannies. Lisez l’histoire, la vraie, celle que vous cachez au fond de vos mensonges, celle écrites par nos aïeux sur les pages dorées de la Grande Histoire de l’Humanité.

Nous les musulmans, nous ne tuons pas lâchement, encore moins des innocents. Même pendant la guerre l’éthique pour nous est une adoration. On ne tue ni femmes, ni enfants, ni hommes qui ne portent pas d’arme ! Non, vous avez trop tendance à juger par votre histoire, par vos religions et par ce que vous êtes, par vos calculs de petits politicards, par votre avidité.

Non, les bombes lâchées du haut des nuages sur des innocents ce n’est pas nous. Des missiles envoyés depuis les mers sur des écoles ce n’est pas nous. L'Irak ce n’est pas nous. L'Afghanistan ce n’est pas nous. La Syrie ce n’est pas nous. La Palestine ce n’est pas nous. Le Myanmar ce n’est pas nous. Le Rwanda ce n’est pas nous. Le Mali ce n’est pas nous. La Centrafrique. L’Afrique et tout le fric ce n’est pas nous !…. La liste est trop longue et ce n’est jamais nous !

Alors de quoi nous accusez-vous ? A part de ne pas être ce que vous êtes et de ne pas adorer le même veau que vous adorez ?

Notre voisin ne se pose pas de questions sur notre religion, il voit au quotidien ce que nous sommes, il sait qu’en nous il a l’ami, le frère, la sœur et le confident. Dans les moments durs il sait qu’il partagera notre repas et notre chaleur.

Nous rappelons que les perquisitions de masse qui ont été faites à l’aéroport de Roissy avaient permis de découvrir des tapis de prières et des Corans ! Dans la France de Messieurs Hollande et Valls, il s’agit probablement d’armes de destruction massives suffisamment dangereuses pour annuler les badges de plusieurs dizaines de personnes, et priver ainsi 57 familles de français musulmans de droit à leur travail.


Collectif Cheikh Yassine.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Message emouvant très vrai...
Il doit être lu par tout le monde