mardi 22 juillet 2014

Gaza la bombardée / Un habitant de la ville d'Arcueil (94) convoqué au commissariat du Kremlin Bicêtre sur demande du procureur de Créteil pour répondre d'incitation à la haine raciale



La personne est convoquée ce mardi 22 juillet à 18 heures au commissariat du Kremlin Bicêtre 
167 Rue Gabriel Péri, 94270 Kremlin Bicêtre

Merci de venir nombreux le soutenir. Merci de diffuser massivement sur tous les réseaux sociaux s'il vous plaît!


Le Comité international pour la sauvegarde et la promotion de la Vieille Ville d’Hébron, créé en octobre 2009 et co-présidé par les Maires d’Arcueil, de Belfort (France) et d’Hébron (Cisjordanie, Territoires palestiniens occupés) défend l’universalité de l’héritage culturel de la Vieille Ville d’Hébron en accompagnant les actions de valorisation et de sauvegarde conduites par les autorités palestiniennes depuis des décennies et en soutenant la candidature de la Vieille Ville au Patrimoine mondial de l’UNESCO

04_STAAT_Max
Mr Max Staat, adjoint au maire, responsable du développement et renouvellement urbain dans la ville d'Arcueil

Vendredi  11 juillet dernier, une famille résidant dans la ville d’Arcueil, a accroché au balcon de son appartement une pancarte sur laquelle on pouvait lire très précisément le message suivant:

" Le monde en a assez d’Israël et de sa folie génocidaire "



Le lendemain matin, samedi 12 juillet, un adjoint au maire de cette commune du Val de Marne qui a signé en 2000 des accords de partenariat avec la ville palestinienne d’Hébron située en Cisjordanie sous occupation, Mr Max Staat, s’est présenté au domicile de la famille X expliquant que des membres d'une association juive, affiliée au CRIF, avaient appelé la mairie au sujet de l’affiche en question. Seule la mère de famille était présente au domicile au moment de la visite. L'adjoint au maire (divers gauche) qui était de permanence ce samedi en question a précisé d’emblée qu’il était là pour discuter. Une discussion s’est donc engagée sur les raisons qui ont poussé cette famille à afficher cette pancarte.

A un moment donné de la discussion, la femme a demandé s’ils étaient dans leur droit en agissant de la sorte. L’élu a répondu que oui, ils l’étaient. Mais il a ajouté qu’il ne voulait pas de problème dans sa ville. Ce à quoi la femme a elle-même répondu : " que leur famille non plus ne voulait pas créer de problèmes, mais que cela n’était pas possible de ne pas dénoncer un massacre en cours dans le pays des droits de l’homme et que puisque dans la ville d’Arcueil, aucun rassemblement n’était organisé pour dénoncer l’agression militaire sur la bande de Gaza, ils s’étaient senti dans l’obligation de dénoncer le massacre en cours par leurs propres moyens." A cela, l’élu a répondu qu’il comprenait, faisant lui-même allusion à la déclaration intolérable du président de la République, François Hollande, dans laquelle il soutenait Israël et a déclaré qu’" il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces "et ajoutant qu’il prendrait lui-même part à la manifestation du lendemain, dimanche 13 juillet,qui allait avoir lieu à Paris.


La conclusion de l’échange cordial entre la femme et l’élu fut que, puisque selon l’élu, la famille était dans son droit, elle n’enlèverait pas cette affiche mais qu’elle était ouverte à toute discussion avec les personnes qui aurait un problème avec le message qui était porté dessus.

Or ce jeudi 17 juillet 2014, en fin de matinée, une sonnerie a retenti dans l’appartement de la famille en question. La femme, seule au domicile, avec ses trois jeunes enfants a vérifié par le judas qui était derrière la porte d’entrée. Une main empêchait de voir qui s’y trouvait; elle a alors questionné sur qui avait sonné. On lui alors répondu que c’était la police; la femme a demandé a vérifié les dires en question. Une carte d’un des représentants des forces de l’ordre présent sur place a été placée devant le judas. La jeune femme a alors ouvert prudemment un peu la porte … C’est  alors qu’une policière a donné un coup de pied dans la porte pour l’ouvrir violemment entièrement.

Les trois policiers, deux hommes et une femme ont alors pénétré au milieu du salon demandant immédiatement à voir la pièce d’identité de la jeune femme ; on l’a aussi interrogé sur le nombre de personnes présentes dans l’appartement ; si elle était mariée, où se trouvait son mari et pourquoi il n’était pas présent sur les lieux.

C’est ensuite que les policiers ont expliqué qu’ils étaient là, sur demande du procureur de la République de Créteil, pour remettre une convocation au mari de cette femme en vue d’un interrogatoire devant avoir lieu ce jeudi après-midi à 17 heures au commissariat du Kremlin Bicêtre sur le motif d’incitation à la haine raciale.

Les policiers ont fait savoir que l’homme convoqué pouvait repousser le moment de cet entretien à une date ultérieure en laissant les coordonnées du commissariat en question. 

Une dernière information ; les policiers ont eux-mêmes enlevés la pancarte incriminée afin qu’elle constitue une preuve dans l’enquête judiciaire ouverte.

Nous allons revenir en cours de journée, sur d'autres aspects de cette nouvelle et scandaleuse affaire qui illustre à quel point la liberté d'expression des citoyens français est bafoué et menacée dès lors que ces derniers entendent exercer pleinement leurs droits fondamentaux à exprimer une opinion sur les injustifiables crimes de guerre israéliens sur des populations civiles innocentes et assiégées ; crimes dont il faut rappeler encore et encore, qu'ils sont soutenus de façon inqualifiable par les plus hauts représentants élus de la République française.
Le CCY

Suite à cette affaire outrageante pour la liberté de conscience des hommes libres de France, nous ne manquons pas de republier un article du journaliste israélien, Gidéon Lévy, intitulé de façon on ne peut plus appropriée


Le monde en a assez d’Israël et de sa démence


JPEG - 99.5 ko
Décembre 2008/janvier 2009 - Les bombardements israéliens sur Gaza avaient fait dans la population assiégée plus de 1400 morts dont 340 e

View this content on Le Monde's website
nQuatre enfants appartenant à la famille de Mohammed Bakr et qui jouaient au football sur une plage ont été tués mercredi 16 juillet 2014 par une frappe israélienne.fants

Lire la suite: http://www.info-palestine.eu/spip.php?article14682

18 commentaires:

Lina a dit…

De quel droit les policiers ont-ils retiré la pancarte en question?
Un jugement devant une cour de justice de la République a-t-il été prononcé qui oblige ces personnes à ôter ce support de leur libre expression.
Les policiers n'avaient qu'à prendre une ohoto s'ils avaient besoin d'une preuve pour l'odieuse enquête judiciaire ouverte!

Anonyme a dit…

Est-ce que l'homme s'est rendu au commissariat ou a -t-il reporté le rendez-vous?
Il faut qu'il soit soutenu devant le commissariat!

Anonyme a dit…

Salam Alaykoum

Aux dernières nouvelles il s’apprête à mettre une nouvelle affiche... plus grande:-)

Martine a dit…

Ce Daniel Breuiller se dit pro Palestinien, voyons un peu ce qu'il va faire.

Un certain valls se disait ami des palestiniens il y a quelques années et aujourd'hui il serait prêt à prendre les armes contre les enfants de Ghaza tellement il a besoin du contentement des criminels..

Anonyme a dit…

A chaque fois que l'on décapite un peu plus la liberté d'expression des citoyens, on ouvre davantage la porte à l'avènement de la tyrannie!
Ce qui se passe en France est très très grave!

Anonyme a dit…

ils s'en sont pris à cette famille car c'est la seule pancarte de ce type dans la ville.
Cela ne pousse t'il pas à tous en mettre une ?
Que ferait ils alors ?

état policier a dit…

C'est inadmissible, cette infraction des libertés dès que la sacro-sainte entité sioniste se trouve mentionnée.

A tous les citoyens qui auraient envie de tester leurs chaînes, allez-y, mentionnez une désapprobation d'Israel ...elles sont bien serrées.

L'immobilisme facile entretient l'illusion d'une liberté fictive.

Anonyme a dit…

Moi je vous dis une chose, ils faut une mobilisation sans frontières pour les manifestations à venir, il faut comme l'a demandé le grand Monsieur qui a parlé en direct de Gaza, il faut faire entendre la voix de la résistance ici à Paris

Fumi a dit…

Soutien total à cette famille!
Très bonne initiative de leur part, tout le monde devrais en faire de même si on ne veux pas demain être muselé!

Anonyme a dit…

Ce que ces officiers zélés ne savent pas, c'est que les choses ne vont pas se passer en silence.
Nous allons accompagner cet homme au commissariat pour faire entendre aux intéressés ce que nous pensons de leurs criminels protégés et ennemis de l'humanité et nous arriverons avec les slogans de la voix adéquats qui, ceux-là,ne pourront pas être réquisitionnés comme le fut illégalement la pancarte!

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec ce qui est dit, on va en sortir des pancartes! C'est facile de s'en prendre à des individus et de pousser l'intimidation, seulement on les connait nos droits!
Arrêter des dizaines de personnes par répression arbitraire sous les ordres de "là haut", ça sent tout d suite plus mauvais, c'est trop gros!

A force a dit…

C'est le signe de la faiblesse de l'Etat français que de traquer tout acte de résistance ! Continuions !

L'éclat a dit…


Je remercie gracieusement les admistrateurs du blog pour ce billet./

Comme l'a écrit t un internaute plus haut, si l'acte se répète un peu partout sur les balcons des logis de France, les forces de l'ordre ne seront pas à même d'embarquer toutes les familles sans générer un grand scandale ! C'est la raison pour laquelle il faut agir en groupe car tout acte de liberté noble et isolé est beau, mais c'est lorsqu'il se propage et se multiplie à plus grande échelle jusqu'à être cohésif qu'il devient subjuguant pour le pouvoir. Il peut faire le lit d'un changement perceptible dans la société. Alors, tous à nos pancartes ! J'ai installé la mienne !

Libido Sciendi a dit…

Je trouve l'idée du second commentaire tout a fait noble : s'il est encore temps, il nous faut soutenir ce père et sa famille en nous dirigeant tous vers le commissariat. Il est impératif d'ébruiter l'affaire au maximum de sorte à créer l'indignation générale puisque c'est ce que cette perquisition mafieuse doit susciter dans le coeur de chaque citoyen.

Anonyme a dit…

http://m.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/arcueil-convoque-par-la-police-pour-sa-banderole-anti-israel-18-07-2014-4011517.php

'ibādou R-Raĥmān a dit…

Si la police vous a laissé une convocation du ministère public avec le nom du procureur en question, ou de l'officier chargé de l'enquête, ou enfin de tout responsable de cette censure illégale, de ce baillonage, de cette dictature générale... j'aimerai l'attaquer personnellement pour apologie de crime de guerre et complicité passive, j'ai de la famille directe à Gaza et j'en ai perdu beaucoup ces dernière années à cause des raids répétés de l'Etat hébreu.
Pour moi ce qu'ils ont fait à cette famille ce n'est qu'une intimidation illégale dont le responsable joue gros, autrement c'est une atteinte évidente à la liberté d'expression.
Ce procureur est facilement éjectable!
AbuAdnan

Anonyme a dit…

il est convoqué demain :

Mardi 22 juillet au commissariat du Kremlin Bicêtre (94) à 18h

nous devons être nombreux ce jours là devant le commissariat.


mehdi mountather a dit…

Netayahu l’antéchrist massih dejal après ce génocide sur Gaza pour éviter la vengeance d'ALLAH par des cataclysmes pire tsunami de Japon ouragan Cathrina typhon Haiyan des bactéries des virus pire H1N1 contre les pays qui ont des relations avec israél surtout Usa et l'Europe la fin d'israél en 48 h les pays musulmans qui ont des relations avec Usa le vrai israél ne seront pas épargner par ces punitions d'ALLAH 100% des franc maçons et Henry Levy vont mourir par punitions d'ALLAH ces virus crash d'avion accident de la route parce que ces franc maçons les architectes de 11.9 les attentats de Boston de Toulouse de Bruxelles la guerre en Ukraine les révoltes arabes les fondateurs de terrorisme Qaida Aqmi Daash qui vivra verra