dimanche 16 février 2014

Veille citoyenne du CCY / Jeudi 13 février 2014

Eu égard au nombre de commentaires qu'a suscité le billet ci-dessous, nous remontons la veille citoyenne du jeudi 13 février 2014, au cas où d'autres lecteurs ne l'auraient pas lu lors de sa publication et voudraient se joindre à la discussion en cours.

Genève 2, aurait-il pu avoir lieu au palais présidentiel de Assad à Damas ?!

C'est exactement la triste réalité mais camouflée grossièrement!
Le Président et le comité de la coalition syrienne sont descendus dans un  hôtel dont le propriétaire n'est rien de moins que le cousin de Assad et le chargé de la gestion des finances des Assad à l’intérieur comme à l'extérieur de la Syrie
Selon ORINET, l'hôtel à reçu le président, les deux vice-présidents et tout les membres du comité ainsi que les experts et les journalistes.
Malgré les "soupçons" d'un certain nombre de personnes qui savaient que tous leurs faits et gestes étaient surveillés et enregistrés, l'ensemble des personnes sus-citées sont restées du 22 janvier jusqu'au 2 février et la plupart sont restées jusqu'au 10 février dernier, jour où la nouvelle est apparue dans les médias et où ils se sont ainsi vus contraints de partir.

Informations réunies par le CCY à partir de billets issus de la presse arabe


Quand un ambassadeur de France joue au boulanger avec un ministre israélien d’extrême droite


URL du billet: http://www.panamza.com/11022014-france-israel-baguette-extreme-droite

Thailand deports 1300 Rohingya refugees back to Myanmar

Thailand deports 1300 Rohingya refugees back to Myanmar
Rohingya Muslim immigrants gather at the Immigration Detention Center in Kanchanaburi province, Thailand.

Read more at: http://www.worldbulletin.net/headlines/128813/thailand-deports-1300-rohingya-refugees-back-to-myanmar
US boys charged with 'satanic' murder of girl

US boys charged with 'satanic' murder of girl
Corriann Cervantes was lured to an empty apartment in Texas on February 5, where she was sexually assaulted and murdered by the two boys aged 16 and 17.

Read more at: http://www.worldbulletin.net/news/128765/us-boys-charged-with-satanic-murder-of-girl



48 commentaires:

A force ... a dit…

Oula quel choc ! Une conference de paix pour parler d'un fait sans équivoque, à savoir que Assad est un dictateur sanguinaire qui massacre son propre peuple, se fait ds les lieux et avec l'argent des bourreaux ! Le bon sens a-t-il disparu définitivement ?!

Anonyme a dit…

La légitimité de ces pantins ne fait plus de doutes pour tout aveugle qui ne voyait pas jusque là la pièce de théâtre jouée par l'occident qui surfe sur les vagues de sang du peuple syrien.
Heureusement la résistance sur le terrain n'accorde pas plus d'intérêt à ces mondanités que ce qu'elle peut accorder à des crottes de chien sur le trottoir, d'ailleurs sa sent moins mauvais que ces vampires !

A force ... a dit…

C'est vrai. Il n'empeche que c'est effrayant !!! Cela rappelle la conférence de Yalta après la boucherie -entre européens- de la 2nde Guerre Mondiale où les vainqueurs se sont partagés les terres du champs de bataille... sans scrupule et préparant l'enfer terrestre pour tout le reste du monde en programmant la dépendance politique et alimentaire, la Paledtine en tête !

Pas le temps a dit…

L’occident a l’habitude de jouer tous les matches tronqués qui sont pourtant visibles de loin par tous sauf de la part des idiots, que nous étions durant plus d’un siècle.
Après avoir soutenu les Assad dans leur absolutisme et fourni tous les soutiens et encadrement militaires et renseignement, et après l’avoir laissé des mois massacré son peuple sans les condamner, le Chevallier occident arrive à la rescousse, mais détrompez-vous, c’est de leur pion qu’il s’agit et non du peuple syrien. Alors pour boucler la boucle il n’y a pas mieux que de convier ces clowns au festin et connaissant l’abjection des Assad, je ne suis pas sûr qu’il ne leur a pas fait manger autre chose que ce qu’ils croyaient manger pour qu’il ne soit pas le seul cannibale à se nourrir de la vie des syriens !

Anonyme a dit…

Ça ve dire koi ?
que le chien de Assad va rester ?

A force ... a dit…

Parce que tout le monde n'a pas appris la justice dans sa dimension absolue, l'intégrité cède facilement face à un esprit enclin à la corruption...

Alterêtre a dit…

Avec tout le respect que je dois à précédents point de vue, nous savons que le régime Assade n’a pas été tendre à travers son histoire, mais il faut reconnaître qu’il a toujours été le seul rempart contre l’axe américano-sioniste et ce qui se passe actuellement ressemble plus à quelque chose de provoquée et contrôler qu’à des révolutions. En plus à qui profite tout ça ? vous voyez très bien que le seul gagnant c’est Israël et que lorsque la Syrie sera fragmentée comme l’a été le Soudan et comme est entrain de l’être le Yémen et comme ça sera le cas pour la Lybie, le projet du grand Israël sera plus facile

Alterêtre a dit…

Apparemment il faut penser comme les autres pour passer la censure ! J’ai une autre idée de la liberté d’expression.

Alterêtre a dit…

Je retire mon deuxième commentaire et vous présente mes excuses car je suis souvent votre blog sans faire de commentaires et ce soir je suis rentré voir les six commentaires ce qui m’a encourager à en faire, surtout qu’ils étaient publiés à quelques minutes d’intervalles alors que le mien n’a pas suivi.
En tout cas votre attitude est à la hauteur de ce que j’ai toujours pensé de votre blog depuis presque trois ans que je puise mes informations quotidiennement. Merci encore

A force ... a dit…

Et bien @ Alterêtre, quand la Syrie a été menaçante envers l'entité sioniste ? Aujourd'hui plus qu jamais on voit que Assad n'a jamais été hostile aux sionistes bien au contraire, même durant les conflits d'intérêts les plus vifs au Liban, jamais Assad n'a jeté un caillou sur eux ! Par conte sur son peuple il s'est défoulé y compris au gaz chimique !!!

Alterêtre a dit…

Je suis désolé le seul qu’on entendait avec les iraniens, les seuls qui osaient affronter Israël et sa smala. C’est facile de dire qu’il ne s’est jamais confronté réellement aux sionistes lorsque vous avez toute la clique des colabos arabes qui poussent la chansonnette en chœur lorsque leur Palestine se fait violer massacrer et affamer par leurs protecteurs. Vous voulez peut-être qu’il se suicide en déclarant la guerre à Israël dans un combat entre lui et le monde entier !

Alterêtre a dit…

Sans oublier une chose, qui a sorti Israël du sud Liban dans défaite historique et qui a obligé même les américains à intervenir pour stopper cette victoire avant qu’elle n’emporte l’intégralité de la Palestine ? Oui c’est Le Hezbolah et qui a toujours soutenu et financé le Hezbolah ? C’est toujours les mêmes, les seuls capables d’un tel exploit ; La Syrie d’Assad et l’Iran

A force ... a dit…

@ Alterêtre, apparement votre raisonnement est aussi furtif que vos commentaires !
Si on devait jauger le degrés de résistance au sionisme en comparzison aux dirigeants arabes, les USA sont au moins pro - palestiniens !!! Mais le sionisme est plus exigeant, pour mener a bien son projet criminel il avait besoin de plusieurs sortes d'alliés. Quel meilleur allié que celui qui souhaite dans sa foi et par héritage, l'anéantissement des musulmans. De plus, un sanguinaire envers son peuple ne peut etre un héros pour un autre peuple. Or, dans les faits, soutrnir et combattre sont des mots qui sans actes n'ont plus de sens. Quand les dirigeants arabes se plient certes entièrement aux sionistes, les iraniens et les syriens aboient seulement. Aider activement les palestiniens n'est pas du suicide mais il faut etre à la hauteur de perdre l'indulgence et l'agrément des "grands" de ce monde...

A force ... a dit…

Le Hezbocollabo est allé combattre avec ces frères contre les musulmans en Syrie, compris les réfugiés palestiniens. Ce qui se passe actuellement en Syrie est sans équivoque, et, tous les doutes qui planaient quant aux interets pour lesquels les chiites de tout bord affichaient une hostilité en carton envers les sionistes, sont dévoilés !!! La syrie a toujours considéré que Liban lui appartenait. Le Hezbocollabo a été le garde-frontière des Assad et des sionistes car ils ont toujours matés les réfugiés palestiniens et préserver la sécurité des sionistes...

Anonyme a dit…

Et bah, c vraiment la fin des temps on ne sais plus qui est qui !
ce que je voi c qu'un assassin est entrein de massacrer son peuple avec des avions des bombes et detruit tout

sakhra a dit…

Une chise est sûre les syriens sont loin de la libération et ils doivent savoir que leur lutte est contre tous

Abdelhakim a dit…

Sans entrer dans les détails de la vie de Hafez al-Assad, nous devons nous arrêter sur quelques évènements.
Comme tous les despotes, Assad a été pris en charge par ceux qui ont tenu les ficelles du destin de la Syrie durant des décennies, l’ex-Union Soviétique.
Je me permets de ressortir quelques évènements qui ont marqué la vraie empreinte Assad notamment lors de la guerre de 1967 alors qu’il était ministre de la Défense et que la Syrie avait envoyé son armée sur le front ; Assad avait refusé d’envoyer l’aviation pour la couvrir d’où sa défaite cuisante…. En outre, il avait déclaré que la ville de Quneitra était tombée avant même qu’elle ne le soit réellement sur le terrain. Il ressort de manière claire que le pseudo front de lutte contre les sionistes n’était rien d’autre que l’un des traitres, en la personne de Assad, qui ont causé la défaite !
En 1981, le tyran père a fait bombarder la ville de Hamat, il en a résulté le massacre de 30 000 Syriens sous les bombes parmi lesquels figuraient principalement des femmes, des enfants et des vieillards.
La suite de cette période… nous l’avons vécu avec nos frères et sœurs syriens, des exécutions par centaines, des disparitions par milliers, des emprisonnements aussi par milliers avec des formes de torture que même les nazis ne pratiquaient pas. Des viols collectifs ont été pratiqués sur des milliers de femmes emprisonnées durant ces années-là ; il ne s’agissait pas d’actes de barbarie menés par quelques soldats mais bien du viol utilisé comme d’une arme ; d’une politique en vue d’humilier et de soumettre tout un peuple. Les viols ont représenté le quotidien de milliers de femmes honorables que ces chiens ont voulu tuer d’une autre manière, plus lente et plus abjecte si cela était possible encore. Des milliers d’enfants sont nés de ces viols en prison comme s’il était agi d’inscrire dans le marbre cette humiliation et l’inscrire dans l’Histoire du peuple syrien.

Abdelhakim a dit…

Une poigne de fer avec le peuple de Syrie mais quand était-il avec la vermine de la même espèce que lui ? Je parle bien évidemment des criminels sionistes.
C’est la collaboration de Hafez al-Assad avec l’occupant illégitime en Palestine occupée qui a permis aux sionistes de mettre la main sur le Golan ; l’armée de Assad qui montrait chaque jour plus de barbarie envers ses concitoyens, jouait les gardiens des frontières pour empêcher le passage du moindre résistant syrien ou palestinien vers les terres de Palestine occupée alors que les sionistes décidaient à intervalles réguliers d’infliger une correction à notre aboyeur si valeureux …. En 2003, un raid de l’aviation sioniste sur la Syrie est passé comme une lettre à la poste ! En 2007, six raids sionistes sur la Syrie et l’aboyeur est resté toujours aussi docile envers les spoliateurs de la terre de son peuple alors qu’il n’a jamais lâché le moindre leste envers son peuple que bien au contraire il broyait chaque jour davantage !

Abdelhakim a dit…

Durant les différentes opérations génocidaires sionistes sur Gaza l’assiégée, pas une seule balle n’a été tirée à partir du territoire syrien sur les massacreurs sionistes ; pas un seul résistant n’a pu passer les frontières tant les gardiens syriens des frontières sionistes étaient vigilants et intransigeants, mais on a encore entendu toujours et encore les mêmes aboiements sans limites d’un Assad… cette fois le fils !
Lorsque la révolution syrienne a commencé à prendre de l’ampleur, le valeureux chevalier Bachar a déclaré comme l’autre rejeton du système Kadhafi, que son régime était la soupape de sécurité d’« Israël » ! C’est étonnant monsieur Alterêtre de qualifier un tel rebus « de front contre les sionistes » !
Ce larbin sans envergure s’il peut représenter un front, il s’agit bien d’un front de la honte et de l’asservissement ; c’est la tyrannie sans aucune culture, c’est juste la négation des valeurs les plus basiques et qui distingue l’être humain de l’animal!

Alterêtre a dit…

Bonsoir,
Merci Abdelhakim pour cette réponse conséquente, ceci étant dit je n’ai jamais dit que Assad était un saint, mais est ce que ce qui se passe actuellement ne profite pas aux sioniste ?
N’y avait-il pas de possibilité d’obliger Assad à opérer un retour vers ce qui pouvait sauver le pays et préserver la force que représentait l’armée syrienne ?

sakhra a dit…

Ce qui est écris précédemment cest l'histoire qu'on ne veux pas voir, qu'on ne veut pas savoir ! Les peuples arabes ont été mis à genoux pour que les sionistes disposent d'eux et de leurs biens à leur guise. Le résultat de ce processus d'aliénation est bien devant nous, nous ne savons plus qui sont les ennemis et qui sont les victimes ! Le bourreau peut même contrôler de l'exterieur les pseudos bâtisseur de la paix (que l'Onu ne cesse de créer à partir des cendres de la justice qu'elle brûle partout !) sans que personne soit outré !!!

paris-palestine a dit…

Ce qui se passe en Syrie malgré toute la souffrance et la violence est salvalteur pour les syriens ! Ils n'ont plus d'autre chiix que de combattre jusqu'à la victoire c'est-à-dire la fin du régime d'Assad et de la domination occidentale qui date de la fin du califat ottoman ! Et pour cela, comme les palestiniens avant, ils ne peuvent compter que sur eux - mêmes !

Pas le temps a dit…

Vous êtes encore là ? Faut pas perdre votre temps avec les alter…, ils sont dans leur bulle, ça fait plus de trois ans que ça dure même le croquemort n’en veut plus et eux sont fidèles à leur infidélité. Oui ils ont juré de ne pas avoir de morale mais de prétendre le contraire.. j’ai l’habitude de dire des gros mots mais je vois que ce n’est pas le style ici, dommage !

Alterêtre a dit…

@ Pas le temps,
Tu as raison je n’ai pas le temps de répondre à ce genre de….. tu as de la chance pour les gros mots

Alterêtre a dit…

@ Abdelhakim, je n'ai toujours pas ma réponse !

Anonyme a dit…

Bonsoir,
je suis sidérée par ce que j'apprends ici. Je savais que l'histoire véhiculée par nos médias était trop lisse, mais jusqu'à atteindre ce niveau... l'ignorance est impardonnable !
Il s'est réellement passé tout ça en Syrie ?! Et dire que la télé nous bassine avec ces ados qui partiraient faire le jihad, quelle arnaque !
Je vous remercie pour ces précieuses informations et j'attends volontiers d'autres.
Cordialement,
Anhe-lise.

Abdelhakim a dit…

@ Alterêtre, si le prix à payer pour les hommes pour garder leur sang couler dans leurs veines, est le fait de subir l’humiliation quotidienne, de subir la prison pour un oui pour un non, et d’enrichir une bande de hyènes de plus en plus affamées et qui, plus elles accumulent de richesses, plus elles deviennent avides et inhumaines alors qu’en parallèle le peuple est acculé à la pauvreté, à la soumission, à la prostitution…


La perte de l’âme, si tel est le prix à payer pour que le sang puisse couler, alors ce sang devient de toute évidence impur et n’engendrera que des êtres qui n’ont d’humains que l’apparence. Et dans ce cas, les sionistes doivent trembler aujourd’hui suite aux évènements qui ont cours en Syrie, car quelle que soit la violence et la noirceur de la tempête en cours, cette dernière ne pourra qu’être salvatrice et purificatrice, comme un temps de l’Histoire qu’on ne pouvait s’épargner… et de ces rivières de sang, on peut penser que renaîtront des femmes et des hommes qui auront enterré avec leur passé - peu glorieux - il faut le dire, car fait de soumission, de compromission, de servitude et d’acceptation silencieuse de l’injustice !


Ces Syriens nouveaux qui naîtront de la déchirure sauront porter très haut l’étendard qui sonnera le glas pour ce cancer qui a endormi cette grande Nation qui autrefois a sans conteste écrit les plus belles pages de l’Histoire de l’humanité ; ce cancer qui méprise l’être humain et ne lui reconnaît même pas son humanisme du moment qu’il ne porte pas la kippa.


Le mal avait pris racine et avait proliféré d’une manière gigantesque, alors c’était quoi la solution ? Accepter l’aliénation totale et la disparition de toutes les valeurs qui font de nous des Humains?!


C’est vrai, les horreurs qui nous font face par images interposées sont terrifiantes, indicibles, incompatibles avec la nature première de l’Homme, mais ces abjections silencieuses qui ont sévi durant ces dernières décennies en Syrie appartenaient elles-mêmes au domaine de l’horreur absolue à la différence phénoménale près, que les abominations que les Syriens vivent aujourd’hui, sont sans aucun doute pour moi annonciatrices d’une aube nouvelle, meilleure, car éminemment libératrice inchaAllah.

al khalil a dit…

@ Abdelhakim, votre analyse est clairvoyant Macha Allah. Certes, c'est dans l'adversité qu'éclos le courage et l'ambition de vivre debout !

Abdelhakim a dit…

Lorsque le mal atteint cette envergure monstrueuse et que le tyran se croit avoir droit de vie ou de mort sur les citoyens de son pays, il pense en son for intérieur qu’il est invincible et de fait n’a aucune intention de partager les privilèges et le pouvoir dont il dispose. C’est une phénomène que l’on a pu observer au début de toutes les révolutions des différents pays arabes ; les manifestants demandaient uniquement des réformes et un peu plus de démocratie mais partout, la réponse a été donnée sous forme de tirs furieux de la part de l’armée et de la police sans oublier l’usage d’une armée parallèle composée de voyous et de prisonniers libérés prêts, pour quelques livres, à diriger les armes contre les manifestants.
Quant à l’armée qu’il fallait soi-disant préserver ; nous voyons très bien de quelle sorte d’armée nous parlons et quelle a toujours été sa raison d’être!
Les armées arabes n’ont été constituées, entrainées et formatées que pour défendre la tyrannie de leurs tyrans en chef ; c’est pourquoi la valeureuse armée de Assad, celle qui n’a jamais tiré une balle contre l’ennemi « déclaré » sioniste, est en train de faire voir au monde entier de quoi elle est capable dès lors qu’elle a pour mission de massacrer le peuple opposant pour maintenir la place du tyran sacralisé!

Alterêtre a dit…

@Abdelhakim, Et le Hezbollah, ils sont quoi dans cette histoire ? Et si Assad est comme tu dis, comment des résistants comme le hezbollah pouvaient se trouver à ses côtés ?

paris-palestine a dit…

L'ironie de l'histoire c'est qu'on respecte toujours un ennemi, même redoutable, mais jamais personne ne respecte un traitre. L'occident n'a toujours défendu que ses intérêts. Aujourd'hui il soutient Assad parce qu'il tient toujours. Mais sa course folle a fatalement une fin et il sera lâché vulgairement comme le dernier petit chien qu'il est !

Abdelhakim a dit…

@ Alterêtre, tu ne veux donc pas m’épargner!
C’est vrai qu’il y a des mirages qui brillent plus que l’eau dans la fournaise des déserts, mais plus tu te rapproches d’eux, plus tu te rends compte qu’il s’agit ni plus ni moins de la combinaison de trois choses : ta soif, le désert surchauffé par le soleil et ton ignorance !
Le problème, c’est que je connais de nombreuses personnes qui ont tellement soif et qui ne croient plus en leurs capacités, qu’elles se sont arrêtées juste à la bonne distance du mirage, là où le reflet brille le plus fort pour pouvoir se dire : « Je suis en sécurité, l’eau est près de moi. »
Tu lui poses la question suivante: « Tu as déjà bu de cette eau ? »
Il te répond : « Beaucoup de gens ont déjà bu de cette eau ! »
Et tu le questionnes de nouveau : « Et toi, tu en as déjà bu ? »
Il te répond : « Je ne me rappelle plus mais je pense que j’en ai déjà bu. »
Tu lui rétorques : « Et pourquoi tu ne vas pas boire maintenant ? »
Il te répond alors : « Ça va, ça va, je tiens le coup encore, regarde le voisin, il a déjà bu aussi. »
Tu te diriges alors vers son voisin épuisé par la soif, et tu lui poses les mêmes questions, et il te répond de la même manière. Tu fais le tour des personnes assoiffées qui attendent et tu obtiens toujours les mêmes réponses. Alors, tu essaies de leur expliquer que ce n’est qu’un mirage et que tout au long de la route ils sont tous passés par beaucoup de situations similaires à celles-là et tu les avertis que s’ils restent sur place ils vont mourir. Et là, ils se lèvent tous avec une énergie et une violence que tu ne pouvais pas soupçonner chez eux et te disent avec virulence : « Tu es un criminel! Tu veux donc leur mort! Tu veux les détourner de l’eau …. »

Alterêtre a dit…

C’est une très belle image mais excuse-moi, je ne vois pas vraiment le rapport !

Shahid a dit…

Cette petite vidéo de dix minutes est vraiment excellentes pour comprendre la situation, ajoutez à cela les précisions du frère Abdelhakim, vous êtes un peu plus équipés : http://www.youtube.com/watch?v=-2pDl3Ik4bI

A force ... a dit…

Effectivement très belle image. La soif est, ici, la soif de justice et le mirage sont les chiites. N'est-ce pas ? La morale est que l'on doit puiser nos forces en nous, en croyant à nos capacité, sachant que notre force ne viendra que de notre foi ...

Abdelhakim a dit…

Donc pour revenir au « Hezbollah », c’est une histoire qui remonte à plus de 1300 ans, mais nous ne pouvons la traiter dans le cadre de commentaires, alors nous ferons quelques retours en arrière en cas de besoin.
Le marasme que connaissait la communauté musulmane durant ces dernières décennies avait atteint un tel niveau que les gens avaient quasiment perdu l’espoir de s’en sortir… et cette résignation qui les caractérisait si fortement les avait encore plus soumis à leurs tyrans/bourreaux … Et cela explique qu’ils avaient vu à travers la révolution iranienne, une sorte de sortie de tunnel … Au passage, il faut souligner que nous avons ignoré pendant longtemps et jusqu’à aujourd’hui encore l’ensemble des tenants et des aboutissants de la dite révolution….
C’est à partir de la révolution iranienne, qu’a débuté une vaste campagne de commercialisation du chiisme à travers le monde musulman. Il faut reconnaître que nombre de musulmans ont été véritablement éblouis par la victoire des Iraniens qui ont su se libérer du joug du chah mais surtout, nombre de musulmans ont été subjugués par le rôle visible du religieux dans la dite révolution et ce, au moment où dans l’ensemble du monde musulman, les savants du pouvoir ne cessaient de se vautrer dans la compromission et dans l’allégeance aux tyrans de tous poils.
C’est donc dans ce contexte, que la campagne internationale de promotion du chiisme a commencé à battre son plein, financé à coups de plusieurs dizaines de millions de dollars et surtout c’est que le chiisme a commencé à s’attirer les faveurs d’un certain nombre d’altermondialistes et de militants à travers le monde, ce qui a largement bénéficié à son aura…. Je me souviens par exemple d’une longue discussion qui a eu lieu avec Dieudonné Mbala Mbala quelques mois avant le début de la campagne électorale européenne de 2009 ; discussion durant laquelle je lui exprimais mon étonnement de le voir imposer aux millions de musulmans français une liste composée d’une part, d’Alain Soral (un naufragé de la politique, qui après avoir fait le job pour le compte de l’extrême gauche puis de l’extrême droite dans un seul et même but : l’obtention d’une position de leader qu’il croyait rageusement lui être due alors que ni la gauche ni la droite ne pouvaient la lui donner au vue de la rareté des places à ce niveau-là … Que pouvait donc en effet obtenir un tel coyote mal élevé … face aux éléphants des dits partis, peu enclins comme dans n’importe quels autres partis politiques à faire de la place aux nouveaux arrivants si ouvertement pressés…) et composée d’autre part d’une poigné de chiites à la solde du boss Mahmoud Ahmadinejad. Sa réponse fut franche et absolument sans la moindre équivoque, « tu sais Abdelhakim que c’est l’Iran qui paie la facture ! » Fin de discussion ; on ne mange pas du même pain !

Abdelhakim a dit…

(Suite)
Le contexte étant rapidement précisé nous arrivons à notre fameux « Hezbollah » ; Dans une vidéo que je suis en train de traduire, le premier secrétaire général du « Hezbollah », Sobhi Tofayli dit à partir de la minute 2’28 ‘’ : « Aujourd’hui la fonction du « Hezbollah » ; la fonction de la résistance aujourd’hui, c’est de garder les frontières d’Israël ; cette tâche est la plus vile et la plus répugnante à laquelle la jeunesse de la résistance peut être affectée et je n’accepte sous aucun prétexte ni de n’importe quelle façon, que la fonction de la résistance soit celle de garder les frontières, car lorsqu’on parle de garder les frontières c’est d’abord les garder pour le compte de l’ennemi. Et à la minute 3’14’’, il confirme qu’il y a entente entre « Israël » et le « Hezbollah » selon les termes d’un accord conclu en 1996. Et à la question : « Vous lancez des accusations graves envers « Hezbollah » lorsque vous dites que le départ d’ « Israël » du sud Liban était le fruit d’une transaction entre Hezbollah et « Israël », avez-vous dit cela ? »
Sa réponse : « Si vous revenez à l’accord, vous trouverez un texte clair qui impose le respect des frontières d’ «Israël » ; moi je n’ai accusé personne, je n’ai diffamé personne, moi je n’ai humilié personne, celui qui a humilié la résistance et qui a humilié le sang des martyrs et qui a humilié la fierté de l’Islam et des musulmans, c’est celui qui est entré dans un accord sur les frontières avec « Israël » et qui se trouve aujourd’hui sur les frontières et qui porte les armes pour protéger l’ennemi « israélien » et celui qui dément ça, il n’a qu’à y aller et essayer de commettre une opération contre l’ennemi « israélien » et il verra qui va l’empêcher, qui va l’emprisonner, qui va le torturer qui va se venger de lui…
A la minute 5’20’’ à la question : « Est-ce que vous dites que Hezbollah aujourd’hui est le gardien des frontières des colonies « israéliennes ? » il répond en déclarant : « C’est ce qu’il est ! »

Abdelhakim a dit…

The true face of Hezbullah / الوجه الحقيقي لحزب الله
http://www.youtube.com/watch?v=1FZUuuPqbgw

paris-palestine a dit…

Tout est expliqué, des decennies sous l'oppression sioniste, sans qu'aucun chiite, pourtant financé et armé mieux que n'importe quel palestinien, n'aie pu tenté une offensive. Et toute la géopolitique témoigne de cette vérité. Le hamas tente régulièrement de capturer des soldats. Même le personnel diplomatique du Hamas est menacé y compris dans ces pays... ce qui n'est pas le cas des chiites.

Abdelhakim a dit…

(Suite)

Donc, il ressort et de la bouche même de l’ex-secrétaire général du Hezbollah que « sa victoire » sur les sionistes et « la libération » du sud Liban n’était en réalité qu’une transaction entre l’occupant et le Hezbollah, avec engagement des résistants, de sécuriser les frontières des terres qu’il occupe contre toute intrusion ou attaque du côté de la frontière libanaise. Donc « le coq » chiite qui apparait toujours dans sa bassecour en train de gonfler le poitrail et de promettre l’enfer à « Israël » est en réalité devenu le gardien en chef des frontières de ses alliés, pardon je voulais dire de ses « ennemis » ! Les choses prennent encore plus d’ampleur et de signification en 2006.
Mais d’abord, observons le tableau général en Palestine occupée !
Nous savons très bien que les colons sionistes sont maintenus sur la terre historique des Palestiniens à coups de milliards de dollars et surtout par le biais de plans sécurité internationaux pour que résonne bien fort la fameuse propagande de « l’armée israélienne invincible » ; sans oublier qu’à la plus petite menace lancée sur les criminels de Tel Aviv, les armées occidentales sonnent le clairon et se déploient dans la seconde, comme ce fus le cas lors de crise de Suez en 1956, lorsque les armées britanniques et françaises se sont ralliées au sionistes dans un guet-apens que Nasser ignorait.
Nous savons également que tous les chefs d’Etats sans exception n’ont de cesse de se prosterner devant l’occupant criminel, de Poutine à Obama en passant par Sarkozy, Merkel et ne parlons même pas de Hollande qui lors de son dernier voyage chez ses maîtres, a obtenu la palme de celui qui humilie le plus le pays qu’il représente après avoir déclaré : « [si j'avais] été obligé de chanter, je l’aurais fait. Même en chantant aussi mal que je chante, j’aurais toujours trouvé un chant d’amour pour Israël et pour ses dirigeants. Et maintenant on ne pourra voir que la vie en rose » ; au passage gageons qu’après les cours de chant, le président de la France doit être en train de s’entrainer à faire la danse du ventre, puisque contrairement à ce que l’on pense, les abaissements des représentants des peuples peuvent toujours descendre plus bas …. La sécurité d’« Israël » comme la priorité absolue de la politique étrangère et de l’engagement militaire de quasiment chaque nation sur cette planète ! Il faut qu’Israël ait les mains libres et ce, à n’importe quel prix et quel que soit le montant de la facture pour les contribuables des nations alliées en question!

Abdelhakim a dit…

(Suite)


Pourtant malgré tout cet arsenal sécuritaire prêt à se déployer … à la moindre explosion, les colons israéliens se pressent pour obtenir des passeports étrangers et émigrer vers une nouvelle vie en Occident … ils ont en effet de moins en moins d’états d’âme à abandonner le projet sioniste ; la terre promise n’étant peut-être pas si promise que ça après tout!
Lorsqu’on prend conscience de tout cela et que l’on a le tableau d’ensemble bien en place dans sa tête, comment est-il possible d’avaler la propagande selon laquelle la fameuse GRANDE ARMEE INVINCIBLE SIONISTE a été en mesure de se faire battre par des milices chiites qui tiraient des roquettes à plus de 40 km des points stratégiques sionistes ; par des milices chiites qui visaient toujours des champs agricoles alors qu’elles étaient en mesure d’atteindre des cibles beaucoup plus proches et des villes peuplées … à cela, on ne peut manquer d’ajouter que l’aviation sioniste a principalement bombardé les zones sunnites, que les Etats Unis ont littéralement mendié un cessez le feu avec la « grande armée » du Hezbollah et que les sionistes ont capitulé sans que cela ne cause un exode pharaonique…. Ce qui fait quand même un peu beaucoup n’est-il pas ?
Oui, on est en droit de se poser la question : « Où est ce que vous voulez en venir avec tout cela ? » Et bien voilà où je veux en venir ; qu’est-ce que s’est passé après cette soi-disant « victoire » du Hezbollah ?
Tout le Liban fut sous son contrôle … Et comment ne pas se souvenir des 14 mois durant lesquels le Hezbollah a assiégé Beyrouth et du long conflit qui s’en est suivi, et c’est bien dans ces événements que nous trouvons le reste du puzzle.

Abdelhakim a dit…

(Suite)

Récapitulons. Entre 1993 et 1966, il y a eu différents accords entre le Hezbollah et les sionistes à la suite desquels, comme l’a expliqué l’ex-secrétaire général du Hezbollah, son mouvement est devenu le gardien des frontières pour le compte des sionistes … Suite à cela, ils ont voulu donner beaucoup plus de légitimité au Hezbollah pour sécuriser tout le Liban, car en octroyant une victoire aussi éclatante en apparence, ils lui ont donné la légitimité nécessaire pour mettre la main sur l’ensemble du Liban et comme de cette façon-là, ce qui fut un des fronts les plus menaçants par le passé pour « Israël », a pu être définitivement sécuriser par ces gardes inattendus des sionistes, je nomme bien sûr le Hezbollah et ce, selon les dire même de son ex-secrétaire général.
Il faut dire que tous les évènements qui ont suivi ont confirmé l’intégralité de cette analyse.
Résultats absolument remarquables pour « Israël »: les frontières nord de l’entité sioniste entièrement hermétiques qui permettent aux colonies de pousser comme des champignons et de prospérer en toute tranquillité grâce aux gardiens du Hezbollah, n’est-ce pas là le summum de la résistance pour des donneurs de leçons !?
Alterêtre que vous inspirent donc ces faits, parce que c’est bien de faits dont on parle et non de l’écriture d’un mauvais roman ?

paris-palestine a dit…

La pertinence des commentaires précédents est plus que vérifier ! Pour revenir à notre propos, accompagné de cette analyse, on ne peut que dérouler plus en avant le fil logique : actuellement le Hezbocollabo tue les syriens et les réfugiés palestiniens. Il le fait, au même titre que Assad, au nom de leur appartenance au chiisme et donc à leur haine des musulmans ! Sous un silence plus assourdissant encore les mêmes mobiles motivent les sous-traitants américains que sont les chiites en Irak !

almountassir a dit…

Beaucoup de gens s’interrogent sur cette sorte de pagaille qui règne mais ce qu’il faut voir c’est le marécage qui s’était installé durant des décennies où tout a pourrit, les êtres humain avaient fini par accepter une vie de détritus les unes sur les autres, plus de fierté, plus de dignité, plus d’honneur, plus de règles plus de respect de quoi que ce soit, une vraie jungle à l’état primitif. Alors une tempête salvatrice était devenue inévitable car la bataille finale comme l’avait prédit le Prophète (paix et Bénédiction sur lui) ne pouvait avoir lieu avec ces semblants d’homme qui n’avaient plus d’humain que la silhouette. Rassurez-vous de cette Syrie de cette Egypte et de cet Iraq sortira l’élite qui redessinera la nouvelle carte pour les nouveaux hommes loin de tout ce marécage et de ce sable mouvant dans lequel cet occident agonise. Heureux ceux qui verront l’aube et qui pourront porter l’étendard de cette nouvelle ère de l’humanité.

Libido Sciendi a dit…

Moustafa Khalifé, La Coquille*,2007 Babel

* titre original
قوقعة

Libido sciendi a dit…


Il s'agit d'une chronique du long enfermement de M. Khalifé dans les prisons syriennes durant le règne du président Hafez al-Assad.

paris-palestine a dit…

Fa touba lilghouraba !

survivant a dit…

Nos ancêtres doivent être fières de nous dans le ciel, le Président de la grande nation France pousse la chansonnette à l’école des fans des vampires eu notre ambassadeur est un apprenti boulanger dans les cuisines de la plus grande et sanguinaire mafia du monde, le sionisme ! La France du Général De Gaule et de Jean Moulin a laissé place à celle de François Hollande et de Manuel Walls, et dire que nous croyions avoir atteint le fond avec Sarkozy ! C’est vraiment la course aux profondeurs des enfers