mardi 18 février 2014

Pour comprendre ce qu'est un serviteur de l'islam / Série Omar ibn al-Khattab al-Faruq

Evry, samedi. Khalil Merroun (à droite) se prépare maintenant à passer la main comme recteur de la mosquée.


L’information qui a circulé ces dernières heures et qui présente Khalil Merroun, recteur la mosquée d’Evry, fait chevalier de la Légion d’honneur par Manuel Valls, a suscité une vive émotion chez de nombreux musulmans qui estiment - à raison - que le recteur de la mosquée d’Evry aurait gagné en respectabilité, en vertu islamique, en refusant cette décoration qui récompense les « mérites éminents acquis au service de la nation », de la part d’un gouvernement de gauche, qui comme ses prédécesseurs de droite, n’a de cesse par l’intermédiaire de son très zélé ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, de multiplier les offensives guerrières, contre l’islam et ses fidèles dans notre pays.

En avril 2010, Mr Khalil Merroun était interviewé par le site Témoignage chrétien. A la première question qui lui avait été alors posée « Vous êtes recteur de la plus grande mosquée d’Europe. Qu’est-ce que cela veut dire exactement ? », il avait répondu en ces termes si nobles pour qui connaît la véritable essence de l’islam « Tout d’abord, je réfute le terme de « recteur », je préfère celui de « serviteur ».

Eh bien, en observant la photo de Mr Merroun, si pathétique, se laissant épingler sur la poitrine cette pseudo décoration à laquelle dans notre pays, seuls les serviteurs/courtisans zélés de l’islam de France peuvent prétendre, nous avons eu envie de rappeler à Mr Khalid Merroun ce qu’est exactement un véritable et noble serviteur de l’islam et ce, par le biais de la publication de la série Omar ibn al-Khattab al-Faruq, musulmans et qui retrace d’une façon remarquable la vie admirable du deuxième calife de l’islam.

Nous n’avons pas trouvé meilleur rappel pour lui, pour nous en tant que musulmans, face au danger de l’égarement dès lors que l’on se laisse distraire par les éloges si trompeuses de ceux qui veulent nous voir devenir d’autres femmes, hommes, que les serviteurs humbles et sincères de Allah azzawajal !

Pour lire l’ensemble de l’interview de Khalil Merroun à Témoignage chrétien : http://temoignagechretien.fr/articles/voile-integral-le-gouvernement-fait-fausse-route


Les 31 épisodes de la série sont à voir à l'adresse suivante

5 commentaires:

hafid a dit…

Notre Calife Omar radiyallahou 'anhou nous rappelle que le dirigeant musulman doit etre le fort et le digne de confiance, les deux à la fois obligatoirement, pour assumer d'aussi lourdes responsabilités. Ignorer les enjeux nationaux, les significations symboliques des protocoles républicains et surtout les intentions réelles des acteurs, ce n’est pas de la naïveté mais uune grave faute. Et dans ce cas la seule issue est de quitter la charge, la amana, pour ne pas qu'elle doit source de regret et de tourments le jourcdu jugement dernier. Que Allah nous guide tous.

Libido Sciendi a dit…

ô Merroun, sauf le respect que je vous dois pour les cheveux blancs qui s'enflamment désormais sur votre tête -si vous voyez à quel poème arabe en prose je fais référence- savez-vous seulement que c'est doublement que le sioniste vous épingle ?

ô Merroun, j'ai honte. J'ai honte de votre sourire. J'ai honte de votre contenance. Je ne peux même pas vous appeler par votre prénom, lui qui connote tant et tant de belles choses ; non, l'association de ces deux réalités si oxymoriques, je ne peux la faire.

J'ai honte encore, puisque c'est bien au sens littéral que vous vous faites épingler, et que par là vous contribuez activement à maintenir la communauté islamique de France dans ce perpetuel état d'épinglement, eu égard à la charge que vous avez consentis à faire peser sur vos épaules et qui théoriquement, nous engagent tous au moins autant que vous.

Je reprend la remarque absolument nécessaire de @hafid lorsqu'il évoque l'impossiblité logique pour un représentant " d'ignorer les significations symboliques des protocoles républicains " car cela participe de la notion de l'éthique de la responsabilité, ce par quoi l'Islam dans une proportion très importante, caractérise un représentant.
Et que dire d'autre cher père alors que recevoir la légion d'honneur ne constitue absolument pas une obligation pour qui en a été considéré digne. Hélas, Alphonse Karr avait-il raison, " Tant de gens échangent volontier l'honneur contre les honneurs ".

Je me permet d'être sûre de moi car vous n'avez pas le droit, non vous n'avez pas le droit de présenter à la jeunesse islamique de France, ce genre de contenance face à un barbare en gestation, attittude par laquelle, imaginez-vous seulement les découlantes sur notre communauté notamment de ces sourires benets-complaisants-inclinés-confus face à des ennemis plus que déclarés ? Peut-être m'entendrez-vous, et c'est en tout bien tout honneur que je m'adresse à vous, je le jure, Dieu en est le Témoin.

Enfin, s'il ny'a plus d'islam, il doit rester encore un peu de nif, non ? C'est un vrai casse-tête pour moi même et pour toute ma famille que de constater ce tableau de déshonneur, resaisissez-vous d'urgence ya bounay, car pour le moment, vous donnez tragiquement raison aux observateurs que nous sommes et qui disons sur votre compte, les pires choses que l'on puisse dire sur un homme.


"On n'oublie jamais
On a toujours un geste
Qui trahit qui l'on est
Un prince, un valet
Sous la couronne un regard
Une arrogance, un trait
D'un prince ou d'un valet "


Abdelhakim a dit…

Monsieur Khalil Merroun, l’ennemi des musulmans et de leur sacré est satisfait de toi, nous l'attesterons devant Allah !
Tout le monde à l’air étonné de voir Khalil Merroun si fier de recevoir la légion d’honneur du sioniste en chef de la France et de l’islamophobe le plus zélé au sein de l’actuel gouvernement français !
Mais réveillez-vous, le Prophète SwS nous appris a que l’être vieillit de la même manière qu’il a passé sa jeunesse, et meurt de la même manière qu’il a vieilli. Merroun n’a jamais été que ce qu’il est aujourd’hui…. Vous savez, c’est la grande histoire du moustique …. Il se sentait petit et perdu dans l’ombre et s’est trouvé irrésistiblement attiré par le moindre petit rayon de lumière et même s’il a vu ses CONS-frères se mettre en danger par la puissance de cette lumière, il s’est dit que lui était plus intelligent, plus fort et plus résistant qu’eux ; alors il a continué inexorablement à avancer vers sa fin, poussé qu’il était par l’avidité, l’orgueil, l’insignifiance et ce, avec le sourire du médiocre, face à ce que sa posture d’homme a reconnu comme divinité et ce, alors que sa jeunesse est derrière lui et que son geste est déjà moins sûr et que l’avant-goût de l’humiliation du Jour dernier est déjà visible par tous… Par tous, sauf par lui !
Alors, les personnes douées d’intelligence se demandent pourquoi le recteur de la mosquée d’Evry ne se ressaisit pas à son âge et que le grand départ est imminent ? (Il l’est pour nous tous et c’est une vérité absolue!) Mais comment le pourrait-il alors qu’il a passé sa vie ébloui par les lumières et les caméras ? Il continue donc à avancer vers sa perte définitive comme celui qui se trouve sur les rails d’un train, une nuit d’hiver, attiré qu’il est et ébloui par le phare du train qui arrive en face… Et il s’éteindra comme un mensonge qui n’a jamais réellement existé, mais de l’autre côté de cette lumière commenceront des obscurités les unes sur les autres et il trouvera tous ses actes avec lui, comme nous tous, y compris ce que les gens ne voyaient pas, y compris les comptes que les fidèles ne vérifiaient pas. Alors l’immensité de son avidité, de son orgueil ne vaudra rien devant l’immensité de son amertume car cette fois-ci, aucune des séquences de vie ne pourra être rejouée et la porte de derrière sera définitivement scellée…
Alors que tout croyant tire la leçon de l’histoire de ces moustiques trop avides d’eux-mêmes pour s’épargner cette indescriptible et interminable amertume.

Anonyme a dit…

Cette série est un succès dans la communauté ! Cela rassure et indique que jamais les musulmans ne s'identifieront à autres que leurs meilleurs ! Dans cette série la vocalise de la langue arabe donne des vertiges et lance des effluves ensorcelantes ; je comprend bien mieux les qoraych qui pensaient avoir affaire avec de la magie en entendant ce Saint Qor'an. Gloire à Dieu.
ô toi langue arabe, tu revigores l'âme, on a le sentiment de formules incantatoires même en ce qui concerne tes siginifactions triviales :
ô langue arabe, tu les habilles d'un linge de noblesse, c'est mirifique et tu es belle !
Pour les personnes que cela intéresserait, on trouve dans les librairies islamiques, un livre intitulé : " La grammaire limpide de l'arabe " de Ali Jarim et Mustafa Amin. Il est selon moi un support complémentaire très intéressant à la progression en la,ngue arabe. L'intéret que j'ai pu trouver à ce livre et que vous lui trouverez sans aucun doute consiste en cette

courte phrase : " Présenter aux francophones la manière dont les Arabes eux-mêmes approchent et transmettent leur grammaire." C'est PaulCoatlen, maître de conférence à l'université Paris 8 qui l'a traduit d'une façon très simple et claire.
Edition ESSALAM ( il coûte 20euros)

Lecteur a dit…


Bonjour,

Je suis à la quête des épisodes de la série Omar qui soient sous-titrés en langue arabe pour les sourds et malentendants. Hélas en le parcourant jusque là, je n'ai rien trouvé de tel sur le net. Pensez-vous que ce sous-titrage existe ? Je remercie à l'avance toute réponse.

Avec toute ma sympathie.