samedi 29 décembre 2012

Les derniers membres du CCY qui étaient encore en garde à vue viennent d’être relâchés.


Ils sont convoqués lundi matin au commissariat !


Nous voudrions ajouter que si tous les membres du CCY ont été libérés après quelques heures de garde à vue ce n’est pas le cas de nos frères et de nos sœurs palestiniens ; Tous sont prisonniers d’une façon ou d’un autre de l’occupant sioniste que ce soit en Cisjordanie occupée ou dans la bande de Gaza, cette immense et monstrueuse prison à ciel ouvert  qui est une véritable honte pour le monde dit civilisé !

4606 Palestiniens croupissent dans les geôles de l’occupant sioniste barbare ! Certains d’entre eux vivront le confinement, les brimades et les humiliations, la torture pendant encore de très très longues années ! Ne les oubliez pas ! Ne les abandonnez pas à leur sinistre sort!

Nous ne parlons pas de délinquants vous le savez bien! Ce ne sont pas des criminels ! Non juste des RESISTANTS qui font face avec dignité et courage à leur bourreau sioniste !  

N’oubliez jamais que ces femmes et ces hommes sont des héros des Temps modernes qui ont montré la voie à tant d’êtres humains qui ont su prendre le temps d’observer leurs nobles valeurs d’êtres humains mais aussi leur combat magistral pour la liberté, pour la dignité et pour le respect des droits fondamentaux qui devraient être assurés à tous les hommes de cette planète !

Nous pensons à eux tous ce soir ; nous pensons à leurs familles qui font preuve d’un courage et d’une détermination admirables pour faire connaître partout dans le monde la cause des prisonniers palestiniens et faire en sorte que chacun la fasse sienne !

Voici le nom de tous les prisonniers palestiniens qui conduisent actuellement une grève de la faim en Palestine occupée!


Ayman Sharawna (176 jours)
Samer al-Issawi (154 jours)
Oday Kilani (67 jours)
Jafar Azzedine (33 jours)
Tarek Qa’adan (33 jours)  
Youssef Chaabane (33 jours)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

"Les risques de trouble à l'ordre public ont conduit à l'interdiction du rassemblement par arrêté préfectoral pris vendredi à 23H00"
???
A 23 h , en urgence ???
Même si le ridicule ne tue pas il peut salement abimer cf Sarkozy.
Il faut qu'il change de métier ce pauvre préfet de police.
Et comme l'a écrit un internaute : "Franchement il y a encore des gens qui attendent quelque chose de la France..."

Anonyme a dit…

Oublier la Palestine , c'est même pas la peine d'y penser.

résistance a dit…

Nous pensons très fort à tous ces Palestiniens qui luttent dignement et qui donnent, au monde , une formidable leçon de détermination !