dimanche 2 décembre 2012

Le soutien de la Résistance palestinienne à la reconnaissance de la Palestine comme pays observateur aux Nations Unies par CCY



Le soutien de la Résistance palestinienne à la reconnaissance de la Palestine occupée comme pays observateur aux Nations Unies s’explique selon nous par le contexte suivant :

Après les huit jours de ripostes déterminées, menées par la Résistance palestinienne et qui sans aucun doute ont changé la donne de départ, puisqu’ils ont fait de Hamas (le gouvernement légitime de Gaza) LE GRAND vainqueur qui a émergé de la nuée et surtout l’ont montré, comme L’INTERLOCUTEUR incontournable des pourparlers de cessez-le feu, jamais l’Autorité paillasson de l’agent sioniste Abbas, n’a été si absente de la scène où TOUT se passait !

A un niveau jamais atteint, l’incendie en cours avait embrasé la maison collaborationniste (l’Autorité palestinienne), et la machine diplomatique et médiatique internationale, se devait donc de jouer le rôle de pompier en amplifiant démesurément l’action du sinistre collabo devant le machin ONU! Et nous avons alors entendu simultanément, moult appels du monde entier pour sortir le soldat Abbas du brasier ardent… Sauver l’Autorité paillasson et son président (illégitime depuis le 9 janvier 2009), signifiait se rallier au vote qui allait redonner une virginité au Pétain palestinien de service et détourner les projecteurs si dangereusement braqués sur la Résistance palestinienne VICTORIEUSE!


Et les réactions enjouées de la « rue palestinienne » qu’en faites-vous donc, seront tenter de nous rappeler certains ?! Il est selon nous, tout à fait grotesque de juger le Palestinien lambda qui subit tous les jours dans sa chair, l’annexion de sa terre, la dépossession de ses biens, les enlèvements et les emprisonnements arbitraires, les assassinats ciblés, les bombardements, le blocus, la dépossession de ses moyens de vie,  l’humiliation  … et ce, sur toute la terre de Palestine occupée et dans le camp de concentration qu’est Gaza ! N’est-t-il pas normal que ces femmes et ces hommes qui vivent depuis 65 ans la réalité d’une occupation barbare cherchent à tout prix à se raccrocher à n’importe quel outil, qui apparaîtrait pour eux, comme l’équivalent de l’ESPOIR d’une bouée de sauvetage ?!

Oui; nous avons vu et entendu les témoignages enthousisates de Palestiniens en direct dans les rues de Ramallah et de Gaza, déclarer que le vote de l’ONU représentait pour eux « un grand jour » ; « qu’à partir de maintenant l’entité sioniste occupante n’allait plus pouvoir commettre tous les atrocités qu’elle voulait impunément comme c’était le cas avant… » cela, tout simplement, parce qu’un peuple occupé depuis 65 longues et interminables années dans le silence complice ne peut que s’accrocher à l’ESPOIR,  qu’un jour tous les mots que sont l’ONU, les droits de l’homme, la justice, la CPI et blah, blah,blah pourront enfin s’appliquer à eux, ces damnés de la terre que les soi-disant humains civilisés, ne considèrent même pas et de façon évidente, comme leurs égaux dans l’humanité !


Dans ce contexte et vu le tapage médiatique général de toutes les bases arrière d’Israël ; nous parlons de l’Europe, de la Russie, des USA, et des clowns des pays arabes et musulmans, en un mot du MONDE ENTIER… la Résistance ne pouvait, elle aussi, que s’inscrire dans les rangs de l’orchestre qui était en train de jouer sa symphonie remplie de fausses notes ... bien que parfaitement lucide, parce que connaissant évidemment mieux que quiconque, la nature exacte de l’entité sioniste, et bien qu’étant sûr qu’un tel vote  ne représentait in fine qu’une sinistre reconnaissance supplémentaire et une légitimation de la colonisation sioniste de la quasi-totalité des territoires palestiniens ! La déclaration  du 29 novembre dernier d’Abbas à la tribune de l’ONU a d’ailleurs on ne peut plus dramatiquement, illustrée cette réalité grotesque! :" Nous ne sommes pas venus ici pour retirer la légitimité de l'État établi il y a tant d'années qu'est Israël. Nous sommes venus pour affirmer la légitimité de celui qui doit maintenant accéder à l'indépendance, je parle de la Palestine. "

Mais la Résistance palestinienne et à sa tête Hamas, ne pouvait continuer à être vue de nouveau comme le seul oiseau de mauvais augure  dans ce moment si particulier … Il lui fallait donc prendre position en particulier vis-à-vis du peuple palestinien, tout en clarifiant fermement de nouveau sa position : " la Résistance ne renoncera à aucun cm2 de toute la Palestine historique ; elle ne reconnaîtra jamais Israël et elle continuera la résistance y compris armée jusqu’à la libération du dernier cm2 que toute la Palestine " tout en disant : " Pourquoi pas " à une demande qui semblait faire l’unanimité chez une majorité de Palestiniens eux-mêmes! La Résistance avec toutes ses composantes et le gouvernement légitime palestinien du Hamas, ne pouvait pas en effet faire sentir, qu’il n’entendait pas cet ESPOIR d’un grand nombre de Palestiniens, manipulés par cette armada diplomatico-médiatique à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine, même si la Résistance était profondément convaincue de la DUPERIE !


Escroquerie dans toute sa splendeur qui a eu vite fait d'éclater au GRANG JOUR et de faire taire les « youyous de joie » du peuple palestinien et de le confronter, de nouveau, avec la tragique REALITE, puisque dans les heures qui ont suivi le désormais célèbre (mais ô combien indigne) "certificat de naissance de l’Etat de Palestine" versus Abbas, l’entité occupante a dévoilé son nouveau plan de construction de 3.000 nouveaux logements dans des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est occupée ! Le réel n’avait pourtant jamais cessé d’être ce qu’il a toujours été depuis 65 ans : INFAME, puisque dès le lendemain de l’accord de cessez-le-feu, Israël avait déjà outrageusement violé la trêve en tuant un Palestinien et en en blessant des dizaines d’autres à la frontière de Khan Younès (depuis ce sont 14 très graves violations successives qui ont été dénombrées et non dénoncées comme telles par l’ONU) ! Et on ne parle même pas des centaines d’arrestations furieuses menées en Cisjordanie occupée et à Gaza en signe de vengeance après la défaite cuisante de l’agresseur sioniste !  


Le tragique feuilleton des 65 ans d’occupation de la Palestine n'a cessé de montrer que chaque jour, chaque nouvelle étape est pire que la précédente et ce, à travers l’horreur qu’elle révèle, son injustice et sa négation des droits humains les plus fondamentaux des Palestiniens. Les sept dernières années, ne sont rien d’autre, qu’un concentré et une accélération d’un processus qui a illustré de manière si parfaitement claire que toutes ses institutions onusiennes et les soi-disant organisations droits de l’hommiste ne sont que des éléments de décors trompeurs, d’une mise en scène tout ce qu’il y a de plus grotesque et macabre, qui vise à anéantir définitivement LE SEUL ET DERNIER ESPOIR valable du peuple Palestine qui ne peut ETRE QUE: " la Résistance jusqu’à la libération ! "

Et le dernier acte en date de la tragédie palestinienne est bien cette accession de la Palestine au statut d'Etat observateur à l'ONU du 29 novembre dernier qui, il ne faudra jamais l’oublié,  a été fêtée à Paris, en grande pompe, dans les salons du quai d’Orsay, par le ministre de Affaires étrangères du gouvernent ultra prosioniste français, Laurent Fabius, par la commémoration du 65ème anniversaire de l'officialisation de l’occupation sioniste par l’ONU  (la création d’Israël) !

Paris a donc fêté et célébré jeudi dernier, 29 novembre 2012, 65 années d’occupation, 65 années de massacres ininterrompus, 65 années des destruction et de judaïsation de la Palestine occupée, 65 années de déportation des Palestiniens, 65 années de la mise en pratique sur la terre de Palestine des ressorts d’une idéologie bien pire encore que ne le fut l’inqualifiable nazisme ! Et combien d’autres nations du monde dit civilisé, on agit de même, sans que nous en ayons eu connaissance ?!

C’est pourquoi pour conclure cette réflexion, nous citons une des phrases de la déclaration du 30 novembre dernier, faite par le Mouvement de la Jeunesse Palestinienne, et qui s'aparrente à UN VERITABLE ET INDISPENSABLE SERMENT RESISTANT pour qu'un ESPOIR puisse demeurer dès lors qu'on évoque l'avenir si incertain de la Palestine occupée et de son peuple : " Nous ne gagnerons pas notre libération sur la base de la normalisation avec le régime sioniste colonial, mais du chemin qui a été écrit avec le sang de nos martyrs. "

Le CCY

5 commentaires:

résistance a dit…

Un très grand merci pour ces judicieux éclaircissements, si nécessaires pour décrypter la position de la Résistance Palestinienne dans ce monde en pleine ébullition !

Lina a dit…

Et dire qu'Abbas est rentré à Ramallah, en Cisjordanie occupée, ce jour en brayant comme le bourricot utile qu’il est « "Maintenant, nous avons un Etat!»

Si tu n’as pas honte Mahmoud fais donc ce que tu veux!

Lina a dit…

Qui sont donc ces Palestiniens qui accueillent aujourd’hui la crapule d’Abbas triomphalement?! Les Fatahouis qui sont eux-mêmes arrosés et tenus au silence par le système pourri de la corruption en Cisjordanie occupée ?!
Ce soutien n’est qu’une illusion surmédiatisée par les médias complices!
Ces mêmes médias ont-ils montré les Palestiniens véridiques de Cisjordanie sauvagement réprimés et arrêtés par les services de sécurité de la République palestinienne de Dayton quant aux premières heures de l'agression menée par les FIO, ces derniers sont sortis en masse dans les rues de Cisjordanie occupée, à Bethléem, à al Khalil, à Nabi Saleh!
Qu’on arrête de nous servir une soupe médiatique mensongère et nauséabonde!!!

Anonyme a dit…

Très pertinente analyse. Du moins c'est je pense le bon soupçon minimal que nous devons avoir envers ces résistants. La guerre c'est de la stratégie. Je pense de toute façon que la résistance a bien suffisamment éclairci sa position sur la question pour que rien ne lui soit reproché.

Anonyme a dit…

S’engager en politique à Gaza n’a évidemment pas le même sens que partout ailleurs dans le monde ; merci de l’avoir implicitement rappelé !