samedi 15 décembre 2012

Début de la 3ème Intifada en Cisjordanie occupée?! Création des Brigades de l'unité nationale!

Un nouveau groupe de jeunes Palestiniens s’est formé sur des bases qui vont au-delà des divergences des courants politiques en Cisjordanie occupée. Leur objectif  avoué : provoquer une troisième intifada !

Dans ce message vidéo on entend des revendications de Palestiniens résistants ; elles ont été enregistrées hier, vendredi 14 décembre 2012.

Ces derniers annoncent la création des "Brigades de l’unité nationale" qui, selon eux, seront dirigés conjointement par des membres du Hamas, du Fatah, du Jihad islamique du Front populaire de libération de la Palestine comme un moyen de consolider la lutte contre l’entité sioniste occupante. (La composition des effectifs de ces nouveaux bataillons ne fait pas partie du contenu de la vidéo mais se trouve dans des billets d'information sur le sujet en arabe et en anglais.)

Dans son communiqué, le groupe a souligné, que même s’il soutient la reconnaissance de la Palestine à l’ONU comme un Etat observateur non-membre, il se battra pour récupérer toute "la Palestine, de la mer (Méditerranée) au fleuve (Jourdain).

Les membres du groupe ont déclaré: "C'est le début d'une troisième Intifada palestinienne, qui éclate depuis le cœur d’Hébron et se propage à l'ensemble de la Palestine."

Dans la vidéo les représentants du groupe menacent directement l’entité sioniste occupante, déclarant que si elle continue à arrêter des Palestiniens en Cisjordanie occupée alors ils kidnapperont des soldats des forces d'occupation en représailles.

Ces palestiniens déclarent en outre que leurs objectifs et leurs exigences sont les suivants:

La suppression de toutes les forces d’occupation militaires des points de contrôle (checkpoints) en Cisjordanie occupée ;

La libération de tous les prisonniers palestiniens des prisons israéliennes;

Un retrait israélien de "toutes les terres palestiniennes" ;

La cessation de toutes les agressions contre les habitants d'Hébron ;

Le transfert de toutes les taxes collectées par Israël au profit de l’Autorité palestinienne et retenu par Israël à la suite de l’octroi du statut d’Etat observateur à l’ONU à la Palestine ;

L'ouverture de tous les passages frontaliers et la fourniture d'électricité et d'eau pour la bande de Gaza.

Traduction CCY



تشكيل كتائب الوحدة الوطنية لقيادة المواجهات في الخليل





Ajout à 22h00
'New brigade' announces third intifada from Hebron

2 commentaires:

Liberté a dit…

Attendez attendez, la perception de ce genre de tableau a été trop bien conditionnée cette dernière décennie pour que ce message soit pris pour ce qu’il est réellement. Alors je vais vous l’expliquer, tout en gardant à l’esprit que la Palestine, c’est encore bien plus que ça.

Ces jeunes gens sont nés dans un pays sous occupation victimes du vol de leur terre ancestrale. Ces jeunes gens ont vu leur peuple être bombardé, déporté, leur famille déchirée, leur père et leur oncle et leur cousin, et leur grand frère (une pensée pour Muhamad Al-Salaymeh, et tous les autres, et tous les autres…) arrêtés sans motif au milieu de la nuit pour disparaître des mois voire des années. Ils ont vu des enfants mourir bien trop tôt. Ils sont devenus orphelins alors qu’ils avaient un père et une mère.

Ils ont vu leurs frères et leurs sœurs naître en bonne santé pour finir mutilés dans leur plus tendre et vivace enfance, par les obus, par le phosphore blanc…
Mais ce n’est pas tout, non la Palestine n’est pas un pathos, pas du tout !

Ces jeunes gens ont vu leur père et leur mère, leur grand-père et leur grand-mère, debout et lutter. Par toutes les formes de lutte, que ce soit par la ténacité ou que ce soit par le refus de se laisser frapper sans frapper en retour, même avec de simples pierres.

Ils ont vu des hommes et des femmes (on se souvient Hana as-Shalabi) enfermés injustement dans les prisons de l’ennemi sioniste, frappés de plein fouet par l’injustice, et rester debout, là où n’importe qui se serait roulé en boule pour gémir. Dépouillés de tout, ils se sont battus avec la dernière, l’ultime arme qui restait à leur portée, prolongeant leur grève de la faim -de la dignité- plus de cent jours. Le corps émacié mais le sourire de la victoire sur leur visage.

Ils ont vu, enfin, la Résistance armée de Hamas -l’esprit de ce grand homme dont ils portent le nom vivant à travers eux- se battre sans relâche d’une bravoure inégalée, une fois de plus lors de l’attaque sur la bande de Gaza, par les sionistes à bord de leurs avions tirant sur les populations civiles à bout portant, oui on dira à bout portant avec les appareils de guerre en leur possession.

Ces jeunes gens, donc, armés de leur seule bravoure et de quelques armes, ne portant ni gilet par balle ni équipement électronique de guerre dernier cri, mais des cœurs battant forts pour la justice sous leur chemise, se tiennent ici debout, dressés pour leur famille et pour leur peuple, et parce que leur foi ne leur laisse pas d’autre choix que de briser la moelle épinière de l’injustice là où elle se trouve, afin d’arrêter le flot du sang des innocents.

Anonyme a dit…

Ce qui est en train de se passer partout en Palestine occupée est prometteur; serait-il enfin arrivé le moment si attendu de la croisée des chemins ?!