lundi 12 novembre 2012

Ils tuent les Palestiniens pour le bien de la Palestine !!

Publié le lundi 12 novembre 2012 sur le site info-palestine.net
Khalid Amayreh - CPI

A lire absolument!

La dernière chose dont la juste cause palestinienne a besoin, c’est de l’appui d’un régime manifestement meurtrier et néfaste, qui formerait une camaraderie harmonieuse avec des gens comme Ariel Sharon, Adolph Hitler et Joseph Staline.

(JPG)
Camp de réfugiés de Yarmouk, à Damas.
La fermeture le lundi 5 novembre des bureaux du Hamas à Damas doit être considérée comme une marque d’honneur pour le mouvement islamique palestinien de libération.

Elle montre que le Hamas se place aux côtés du peuple syrien qui se bat pour se libérer et libérer son pays profondément tourmenté par l’un des régimes les plus meurtriers et les plus voyous sous le soleil.

Elle montre également que le Hamas a finalement décidé d’écarter certaines considérations politiques de clocher, au profit d’une position moralement crédible débarrassée d’un opportunisme bon marché, d’une ambiguïté morale et d’un deux poids deux mesures déraisonnable.

Certains Palestiniens peu clairvoyants pourraient arguer que le Hamas aurait dû rechercher un certain modus vivendi avec le régime sectaire de Damas, lequel repose sur une petite secte ésotérique alaouite.

Toutefois, une telle mesure, si elle aurait pu être temporairement opportune d’un point de vue machiavélique, serait extrêmement coûteuse d’un point de vue moral et islamique.

De plus, elle imprimerait sur le Hamas une marque indélébile de honte, pour s’être, Dieu nous en préserve, mis aux côtés d’un régime meurtrier et contre les millions de Syriens qui se battent pour la liberté et la dignité.
Les vrais musulmans ne seront jamais aux côtés des oppresseurs contre les opprimés, ou des criminels contre leurs victimes.

Le Hamas est un mouvement de libération par excellence. En tant que tel, il se doit de toujours prendre les bonnes décisions et faire les bons choix, écartant les petits calculs politiques sans grand intérêt ici ou là.

Le Jour du Jugement, il sera demandé à chacun de nous pourquoi nous avons permis que se produise le génocide syrien. Il nous sera demandé pourquoi nous n’avons pratiquement rien fait pour l’arrêter. Et ceux parmi nous qui auront aidé le régime voyou de Bashar al-Assad dans sa guerre d’extermination contre le peuple syrien se verront imprimer sur le front la phrase suivante : « Aucun espoir de recevoir la miséricorde d’Allah ».

Les laïcs et les athées peuvent se moquer de nous pour parler ainsi. Oui, mais la plupart de ces personnes ne croient ni en Dieu, ni dans l’au-delà, ni dans le Jour du Jugement.

Mais nous sommes musulmans, et nous ne devons pas nous livrer à des actes ou des comportements qui nous feraient penser ou nous comporter d’une manière incompatible avec notre foi et nos valeurs islamiques.

En attendant, le régime assassin de Bashar el Assad continue de tuer les réfugiés palestiniens dans toute la Syrie, soit parce qu’ils sont suspectés de sympathie avec la révolution, soit parce qu’ils refusent d’exécuter les ordres de massacrer leurs frères et voisins syriens. Au fond, nous parlons d’un régime satanique qui combine nazisme et stalinisme, un régime qui ne recule devant rien pour garder sa secte et sa famille au pouvoir.

Le cycle ininterrompu des atrocités commises contre les réfugiés palestiniens en Syrie, aux mains de la milice Shabbiha d’Assad ou de voyous et autres égorgeurs, ne doit aucunement nous étonner. En fin de compte, un régime qui n’hésite pas à bombarder et à détruire ses propres villes et villages, à massacrer ses propres citoyens, de surcroît massivement, n’hésitera pas de faire de même et plus encore aux réfugiés palestiniens qui vivent en Syrie.

Ce régime criminel n’arrête jamais de tonitruer et bafouiller à propos de sa prétendue résistance aux conspirations israéliennes et américaines. Heureusement, ces mensonges indécents ne trompent plus la plus grande partie des Arabes et musulmans qui ont finalement découvert la véritable nature du régime.

Ce régime maléfique peut continuer à délirer sans fin sur sa résistance mythique. Mais la vérité frappante, qu’aucune personne de bonne foi sous le soleil ne peut nier, est que le régime a utilisé, et utilise encore, l’énorme stock d’armes, acquises dans le but de combattre Israël et libérer le plateau du Golan, pour détruire Damas, Alep, Hama, Homs, Diraa et les autres villes syriennes.

En effet, au lieu de résister à Israël, le régime est en train de massacrer son propre peuple afin de rester au pouvoir et de garder les bottes de ses voyous sectaires et des assassins pressés sans fin contre la gorge et le cou des hommes, femmes et enfants syriens. Et je ne m’exprime pas par métaphores.

En outre, la dernière chose dont la juste cause palestinienne a besoin, c’est de l’appui d’un régime manifestement meurtrier et néfaste, qui formerait une camaraderie harmonieuse avec des gens comme Ariel Sharon, Adolph Hitler et Joseph Staline.

Nous, Palestiniens, n’avons nul besoin, et nous ne le demandons pas, du soutien d’un régime qui nage dans une mer de sang, du sang de son propre peuple.

Notre sort et destinée (kismet) reposent toujours sur le peuple, pas sur des régimes et surtout des régimes tyranniques qui survivent grâce aux assassinats et se complaisent dans les effusions de sang. Par conséquent, le Hamas doit être félicité pour avoir pris la décision moralement correcte de rompre les liens avec le régime hitlérien de Bashar el-Assad.

Il y a probablement des opportunistes ici ou là qui essaient de tirer avantage de la rupture des relations entre le Hamas et ce régime alaouite méprisable, afin de servir leurs propres agendas contestables.

Eh bien, les aboiements des chiens, de l’étranger ou de notre propre territoire, ne doivent pas nous empêcher de prendre les bonnes décisions et de faire les bons choix.

Il n’est pas exigé ou requis du Hamas qu’il prenne une part active dans la révolution syrienne. Le Hamas mène son propre combat contre la mère de tous les régimes terroristes, Israël.

Aujourd’hui, le régime syrien rejoint Israël comme un ennemi de plus du peuple palestinien. Inutile de dire que les exécutions et les assassinats quotidiens des réfugiés palestiniens au camp d’al-Yarmouk, et ailleurs en Syrie, doivent donner à la junte alaouite un authentique certificat de bonne conduite, surtout aux yeux des cercles sionistes, tant à Tel Aviv qu’à Washington.

C’est alors que le régime virulent entretient le mensonge pornographique, qu’il tue les Palestiniens pour le bien de la Palestine.

(JPG)
Du même auteur :
[...]


6 novembre 2011 - Centre palestinien d’informations - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.palestine-info.co.uk/en/... - traduction : Info-Palestine/JPP

URL du billet: http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=12848  

Aucun commentaire: