jeudi 1 novembre 2012

C’est le terroriste Netanyahou que la France du président Hollande accueille !

Benjamin Netanyahu et François Hollande
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de la République François Hollande, lors d'un point presse commun, le 31 octobre 2012 
Photo AFP: http://www.sudouest.fr/2012/11/01/toulouse-hollande-admet-des-failles-dans-l-enquete-merah-867656-5377.php

Le terroriste Netanyahou, multi récidiviste, a parfaitement raison :
"Massacrer des enfants, c’est la barbarie à l’état pur Et toute tentative de l’expliquer, la ­justifier, l’excuser est absurde."! Benjamin Netanyahu interview Paris Match


Massacres d’enfants durant l’opération sioniste Plomb durci sur la bande de Gaza qui a eu lieu durant l'hiver 2008/2009! 
Selon DCI-Palestine, 352 enfants ont été assassinés suite à cette offensive militaire barbare!
Depuis 1987 Israël a tué près de 1500 enfants palestiniens!

Cette barbarie est d’autant plus obscène, quand c’est un gouvernement qui se réclame de la démocratie auprès du monde dit civilisé, qui en est l’auteur sauvage et qui plus est, demeure dangereusement impuni et ce, non seulement vis-à-vis de ses victimes palestiniennes, mais bien vis à vis de l’humanité tout entière et de l’idée naturelle et salutaire, que cette dernière doit se faire du concept d’une justice internationale applicable à tous les criminels quels qu’ils soient, fussent-ils à la tête d’une entité coloniale/occupante appelée Israël ; entité crée de toute pièce et en toute illégitimité par des gouvernants immoraux à un moment t de l’histoire de l’humanité telle une offrande expiatoire en perpétuel renouvellement!


Des Arabes fuient leur village de Galilée cinq mois après la création d'Israël, en 1948 (Reuters)
Des Palestiniens fuient leur village de Galilée cinq mois après la création d'Israël, en 1948 (Reuters

Cette barbarie-là, est ressentie comme d’autant plus ordurière, qu’il a fallu observer les gouvernements successifs du monde entier détournés de manière offensante, durant de longues décennies interminables, le regard de ces enfants palestiniens innocents massacrés ; pire encore … les voir soutenir officiellement et avec le plus grand zèle, le terrorisme d’Etat sioniste multiforme qui frappe à chaque coin de la planète  au gré des intérêts d’Israël et de ses alliés!


(JPG)
Le 18 janvier 2009 au soir, après le sommet de Charm el-Cheik, pendant que sous le feu israélien continuaient de mourir hommes, femmes et enfants de Gaza, on vous voit attablés autour du 
triumvirat aux mains maculées de sang, dans une sorte de Cène tels les apôtres autour de Jésus
http://www.hoggar.org/index2.php?option=com_content&task=emailform&id=681&itemid=46

Chaque honnête homme devrait avoir cette conviction profonde en lui … et le comportement honorable qui va avec … qu’il ne saurait y avoir  une barbarie, qui soit moins dénonciable qu’une autre, qu’elle soit mise en action à Toulouse ou dans l’ensemble de la Palestine occupée, et cela devrait être aussi vrai pour vous, Monsieur François Hollande, président de la République et premier ambassadeur d’une gauche en pleine faillite morale puisqu’elle n’a cessé ces dernières années, de bafouer l’ensemble de ses principes fondateurs et en particulier ses principes humanistes qui ont été jadis un pilier de sa grandeur!

Car en recevant avec les honneurs de la République française, Benjamin Netanyahou, Premier ministre de la seule puissance nucléaire au Proche Orient ; nouvel allié électoral de la droite israélienne la plus fascisante qui se puisse concevoir, et qui a déclaré dans les colonnes de l’hebdomadaire français Paris Match, droit dans ses bottes de criminel jamais inquiété par la prétendue justice droit de l’hommisme que : «Cinq minutes après une telle attaque [contre l’Iran] contrairement à ce que croient les sceptiques, je pense qu’un sentiment de soulagement se répandrait dans toute la région », la République française, par le biais de son président Mr François Hollande, montre honteusement de nouveau, à quel point les années successives de collaboration, de compromission avec les gouvernants criminels de Tel Aviv, n’ont  fait que traduire ce qui est une idéologie française profonde, à savoir le ralliement inconditionnel français à l’idéologie sioniste coloniale et raciste ! Idéologie qui induit de facto, que jamais la justice la plus élémentaire, ne pourra être rendue par le biais de la République française au peuple palestinien ignominieusement martyrisé par un colonisateur/occupant sanguinaire jamais repu du banquet qu’il s’offre quotidiennement en engloutissant à la fois la terre, la liberté et la vie des Palestiniens (mais sans jamais pour autant s’emparer de leur dignité c’est essentiel de le noter !) 

 
C’est une offense morale, humaine qui n’a nulle autre pareille que de voir nos gouvernants successifs avoir des empathies si sélectives qu’ils laissent à penser à l’humanité entière, que la vie de certains enfants est incroyablement plus précieuse que celle de certains autres - les enfants palestiniens en autres - allant jusqu’à tenter de faire croire aux générations de femmes et d’hommes formatés et indifférents que les démocraties libérales ont savamment réussi à produire ces dernières décennies, que ceux qui ne les ont toujours pas abandonnés - ces damnés de la terre palestiniens - sont de dangereux citoyens antisémites qu’il convient - pour le salut de la France , du monde entier mais surtout celui d’Israël - de faire taire, en usant de procédés tout simplement machiavéliques dont certains ne peuvent même pas soupçonner l’existence diabolique et ce, pour permettre que soit finalisé le projet sioniste d’un engloutissement total et définitif de la terre de Palestine occupée et de son peuple martyr!

François Hollande et Benjamin Netanyahou à Toulouse, le jeudi 1er novembre 2012  
Photo © reuters - 2012 :  http://www.franceinter.fr/depeche-hollande-et-netanyahu-unis-contre-l-antisemitisme

Que le président Hollande reçoive ces derniers jours et à sa demande, un des plus grands terroristes que le monde ait jamais porté, va bien au-delà de la honte nationale ; c’est avant tout une illustration magistrale que les systèmes « démocratiques » libéraux sont en pleine agonie puisqu’ils ne sont plus capables que d’enfanter de parfaits clones à la tête des Etats dits démocratiques ; clones dont la principale caractéristique est de bafouer le droit inaliénable à la liberté, à la souveraineté que possèdent tous les peuples de cette planète!

 
Le président Hollande, dans les pas de son prédécesseur déchu, le très sioniste et meilleur allié d’Israël que la France n’a jamais connu, Nicolas Sarkozy! Cette indigne posture présidentielle, de François Hollande est interpellante, non seulement pour ce qu’elle représente en elle-même comme outrage aux consciences libres de ce pays, mais davantage encore, en cela qu’elle questionne si fortement les doués de raison sur la manière dont les représentants politiques engagent les Etats dont ils ont la responsabilité dans un chaos mondial qui ne peut que s’intentifier jusqu’à un point de non-retour,  tant c’est la loi de la jungle qui domine la gouvernance mondiale ; la loi du plus fort et non plus celle de l’attachement aux règles d’un droit international déjà lui-même si peu enclin par essence à protéger les plus faibles !

La Ministre israélienne des Affaires Etrangères, Tzipi Livni, reçue par Nicolas Sarkozy à l'Elysée
La Ministre israélienne des Affaires Etrangères, Tzipi Livni, reçue par Nicolas Sarkozy à l'Elysée  
le 5 janvier 2009 en plein bombardements sur le camp des encagés de Gaza!

La gauche française qui s’humilie aujourd’hui avec la droite fasciste israélienne, voilà qui ne peut manquer de questionner ceux qui n’ont pas encore tout à fait perdu la raison ; qui aujourd’hui pour dénoncer avec force l’offense caractérisée et rarement égalée faite à la déclaration des Droits de l’homme et du citoyen, préambule de la Constitution française, enseignée avec grand zèle à toutes les générations successives d’écoliers français et ce manifestement, pour que la France puisse continuer à se mentir à elle-même, en faisant semblant de croire qu’elle porte encore aujourd’hui en son sein, l’héritage immensément grand, d’un temps où des femmes et des hommes, ont accepté en toute conscience, de donner leur sang et leur vie, pour que des principes moraux et inaliénables ayant trait à la protection des hommes et de leurs droits pour tous les temps de l’Histoire, pour tous les lieux où se meuvent des hommes sur cette planète, soient le socle intangible incrustés dans le marbre de la République française!


Scandaleusement, dès lors que les écoliers grandissent, on exige d’eux qu’ils oublient au plus vite le sens exact et éternel de ces articles de la Constitution française qu’on leur a un jour enseignées au nom d’un apprentissage nécessaire à la citoyenneté française en exigeant eux qu’ils s’auto-aliènent et qu’ils ne se préoccupent plus que de leur seule si petite et éphémère condition de mortels français !

Pouvons-nous, nous simples citoyens, rêver encore de voir notre planète gouvernée par des hommes honnêtes et moraux ; c’est aujourd’hui un des grands questionnements qui méritent que l’on s’interroge encore et encore, parce que c’est bien de notre avenir d’humains sur terre dont il s’agit !

Que sommes-nous donc devenus pour accepter qu’on nous prive tyranniquement de notre droit à la conscience ?!

N’y a -t-il plus suffisamment d’aspirants à la justice dans ce pays pour que la venue de Netanyahou en France ne soit pas « une visite tranquille » mais bien le moment d’une dénonciation virulente à la fois de ce qui a cours de si terrifiant en Palestine occupée mais aussi de ces abaissements continuels adoptés par la quasi-totalité des représentants du peuple français qui mettent chaque jour un peu plus la démocratie en danger ?!

La barbarie en général et en particulier l’ineffable barbarie sioniste, percute nos vies de terriens chaque jour davantage et à des degrés dont on peut dire qu’elle trouve son corollaire dans la barbarie nazie.... mais cependant, une différence extraordinaire la caractérise : la barbarie nazie qui a duré 6 ans fut dénoncée et continue d’être dénoncée pour ce qu’elle fut exactement : une ignominie totale! La barbarie sioniste qui a cours chaque jour en Palestine occupée et qui dure depuis quasiment un siècle, sous le regard du monde, est scandaleusement censurée, voire de plus en plus judiciairement condamnable, dans des pays dans lesquels les politiques de tous bord considèrent pourtant que « La liberté d’expression est un droit fondamental » dès lors qu’il s’agit de caricaturer outrageusement des femmes et des hommes qui ont choisi d’avoir l’islam pour religion! 



La planète terre sera-t-elle capable dans les années à venir d’enfanter une femme ou un homme politique, démocratiquement élu, qui osera se rendre dans la tentaculaire et boulimique colonie juive installée très illégitimement en Palestine occupée (c’est bien ainsi qu’Israël s’auto-qualifie d’Etat juif) pour aller lui demander très fermement des comptes, sur le fait que des enfants tout ce qu’il y a de plus innocents (et le fait que ces enfants soient palestiniens est très secondaire au regard de leur statut premier d’enfants du monde), sont massacrés par des bombes terroristes au phosphore blanc balancées de façon totalement barbare sur Gaza l’encagée ;  sur le fait que des enfants soient quotidiennement violentés et emprisonnés par des forces d’occupation sionistes qui font perdre tout sens à l’idée que certains hommes sont supposément des êtres civilisés?!

Un enfant palestinien arrêté par l’armée israélienne à Beit Omar, en Cisjordanie.© Reuter


Le Collectif Cheikh Yassine

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Remarquable et brillante analyse ! Voilà un texte dont le cheminement est clair et abouti ! Il traduit à la fois la nécessité du soutien à la cause palestinienne, dont la réalité semblait aujourd'hui plus difficile à exprimer, tant les années de massacres et leurs gravités font perdre le sens des mots. Et, il éclaire la condition de celui qui vit en France, en Occident, celui qui n'est pas palestinien mais qui se doit de se soucier de La Palestine. Enfin, ce texte est marqué d'une désenchantement qui heurte forcément le coeur mais qui est nécessaire pour mieux se rendre compte de la réalité et ainsi en prendre acte pour agir au mieux vers le "meilleur"...
Profondément : merci !

Anonyme a dit…

Aujourd’hui, François Hollande ne peut plus se prétendre président de tous les Français !

Ofensive véridique a dit…

C'est ici un article assurément majeur qui aie été écris sur la cause palestinienne ces derniers temps ! Ce texte, rédigé dans une progression pertinente, exprime bien l'enjeu crucial qui se pose à nous. Manifestement, le pouvoir a aliéné ceux qui l'exerce. Mais il y a pire : le peuple, celui qui est le réel détenteur du pouvoir, est le plus aliéné du système. C'est cet état humain altéré et dégénéré qui permet de maintenir si fermement la chape de plomb qui tente d'anéantir la vie en Palestine, et en réalité qui tente d'anéantir la vie partout où elle s'impose !
Alors force est de constater que
oui cette France ne rendra jamais justice au peuple palestinien ! C'est donc ce qui doit nous rendre responsable vis-à-vis du peuple palestinien. Nous devons lui rendre justice d'abord en nous même puis dans la cité ! C'est ce que ces mots précieux viennent nous rappeler avec détermination lorsque des rencontres de ce genre viennent outrées nos consciences !

HAMAS RESISTANCE ! a dit…

Article excellent, merci ! Malheureusement il aurait pu aussi bien s'intituler : "c'est le terroriste Netanyahou que la France de 2012 accueille !" Car finalement, tous les français qui n'ont pas été le moins du monde indignés par cette acte de complicité et de collaboration sont eux mêmes complices et collaborateurs ! En effet, ne dit-on pas : "qui ne dit mot, consens !" ?! La France va mal et ce sont ses valeurs qui l'ont conduit ici, car dès leur émergence, la France les a appliqué sélectivement !!! L'histoire ne pardonne pas !!!

Lina a dit…

Face à une telle indigne et permanente absence de justice vis-à-vis d’un peuple palestinien martyrisé depuis les années 1930 ou d’autres tragédies tout aussi dramatiques pour d’autre peuples qui ont jalonné l’histoire de l’humanité et qui sont elles-mêmes restée impunies, je comprends chaque jour davantage aujourd’hui, que de plus en plus de femmes et d’hommes, qui ont réfléchi à leur condition d’hommes et au sens de la vie sur terre, puissent porter leur espérance d’hommes sur l’idée qu’il y a dans une autre dimension, un « être » supra humain, qui sera à un moment précis fera office de Juge Suprême et Impartial devant lequel aucune créature terrestre ne pourra soustraire l’ensemble de son œuvre humaine personnelle!

Anonyme a dit…

Les mots n'ont plus assez de densité pour traduire la réalité du terrain en Palestine occupée!
merci pour votre article!

HAMAS RESISTANCE ! a dit…

Certes, La Justice Divine posera et imposera le fin mot de l'Histoire ! C'est ce qui est réconfortant, quand la Terre entière bafoue et nie la justice pour une partie chaque jour plus importante de l'humanité. Et, c'est aussi le moteur de nombreux hommes, de parfaits "soldats inconnus", qui leur permet de combattre avec détermination et en payant le prix pour justement faire régner un peu de cette Justice Divine !

Anonyme a dit…

Merci pour cette analyse qui relaie à travers des mots choisis avec soin, le crime sioniste en Palestine occupée mais aussi et ce n’est pas moins grave, la complicité des prétendues démocraties libérales dans la perpétuation de ce crime permanent et la trahison de leur devoir premier qui devrait être d’être les très farouches garants de la liberté et de la souveraineté des peuples, de tous les peuples!

Anonyme a dit…

n'oublions jamais qu'au moment où la déclaration universelle des droit de l'homme fut érigé comme l'idéal à suivre par ces états, ils ont créé l'ONU avec pr but : "le maintien de la paix dans le monde". Et, le premier acte de cette nouvelle organisation fut la création de l'entité sioniste !...